Evangile selon St Jean : traduction revue

 P. Frédéric GUIGAIN, La Récitation orale de la Nouvelle Alliance selon saint Jean, Nouvelle édition, Cariscript, février 2022, 23 €.

Cette seconde édition comprend une nouvelle traduction de certains passages, à la lumière de l’approfondissement de l’araméen et de la pratique de l’oralité, et un tableau synthétique mettant en synopse l’Evangile de saint Jean avec les fêtes juives et les alliances vétéro-testamentaires, permettant à l’occasion de mieux visualiser le contrepoint formé avec l’Apocalypse.

Présentation de couverture :
_ L’évangile de saint Jean est connu pour être le plus spirituel des quatre.
_Cela tient d’abord à son contenu résolument mystérique. Il est composé principalement de longs discours de Notre-Seigneur, où s’y révèle le mystère de Sa divinité et de Son incarnation, alors que les évangiles synoptiques n’en faisaient mention que de façon tout à fait implicite.
_
Aussi l’auditoire de ces discours est-il fort différent : il s’agit surtout des docteurs de la Loi et du cercle le plus restreint des disciples, dans un contexte situé en marge des grandes foules et de l’assemblée synagogale. De même la chronologie ne répond plus au calendrier hebdomadaire des sabbats, mais aux rendez-vous annuels des grandes fêtes du temple, et ainsi donne lieu à un pèlerinage sapientiel et initiatique vers le Lieu de la Présence.
_
Mais cela tient encore à sa forme exceptionnelle.
_ Avec
l’évangile de saint Jean, en effet, c’est la composition orale apostolique de la Bonne Nouvelle qui atteint son point d’apogée. Selon la tradition antique, l’Apôtre ne mit par écrit son évangile qu’au soir de sa vie, après l’avoir enseigné de mémoire tout au long de son existence missionnaire, dans un cadre contemplatif et solitaire visant à une transmission de personne à personne.
_
Ainsi l’élaboration mnémotechnique du texte témoigne d’une sophistication supérieure : le tissage de la Parole autour de la chaîne et de la trame ne concerne plus seulement les récitatifs considérés individuellement, mais embrasse l’ensemble du discours didactique, de telle sorte à constituer un filet dont la récitation est à la fois horizontale et verticale, voire en spirale.
_ En vertu du jeu des diverses harmoniques, l’évangile devient ainsi le support d’une méditation sans précédent du Verbe incarné, au point de constituer, dans son fond et jusque dans sa structure même, un véritable cœur à cœur avec lui.

_ Que cette traduction mise à jour, faite à partir de la Version Stricte (ou Peshitta) de l’Église de l’Orient et de sa nomenclature rythmique, serve ainsi à sa redécouverte par le public français !

_ L’auteur a également traduit les évangiles synoptiques à partir de l’araméen selon les structures orales, La récitation orale de la Nouvelle Alliance selon Saint Matthieu, selon Saint Marc et Selon Saint Luc. Il a également publié une étude en deux tomes, Exégèse d’oralité .

Partager cet article

One thought on “Evangile selon St Jean : traduction revue

  • 14 mars 2022 at 6 h 57 min
    Permalink

    Quelle bonne nouvelle ! Les ouvrages du Père Guigain ont le double grand mérite d’être à la fois des œuvres scientifiques et saintes ! Un de mes espoirs est qu’il fasse un bel ouvrage reprenant et développant le contenu de ses vidéos sur l’Ancien Testament et sur la langue d’origine du Nouveau Testament.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.