Confirmation : Al-Araj est définitivement la Bethsaïda des apôtres

En 2019, notre article Traces de la maison des apôtres Pierre et André à Bethsaïde, faisait état des fouilles d’Al-Araj. Voici l’article:

 » En 2017, nous faisions état des fouilles situant l’ancienne ville de Bethsaïde à l’endroit appelé Al-Araj aujourd’hui, sur le bord nord de la mer de Galilée – voir www.eecho.fr/bethsaida-village-de-pierre-andre-et-philippe.
Bethsaïda est la ville des apôtres Pierre, André et Philippe (Jn 1, 44). Or, voici deux ans que des archéologues fouillaient un site qui s’est avéré être une ancienne église byzantine; elle serait érigée sur l’emplacement de la demeure des deux disciples du Christ, au milieu d’un village avec « poteries, monnaies et de la vaisselle en pierre dure, caractéristique des maisons juives du 1er siècle ».

L’édifice correspond à la description que l’archevêque saint Willibald (700 –787) en fit lors de son voyage à Bethsaïde en 725 : à cette époque, il notait qu’une église avait été construite à l’endroit où vivaient Pierre et André. « Entre Capharnaüm et Kursi, il n’y a qu’un seul endroit que ce visiteur du 8e siècle décrit comme une église », précise Mordechai Aviam, directeur des fouilles archéologiques, « et c’est ici ».
« La structure est celle d’une église, les dates [de construction] datent de l’époque byzantine, les mosaïques sur le sol sont typiques » de cette période, ajoute-t-il, confirmant le témoignage du premier évêque d’Eichstätt.

Pour le professeur américain Steven Notley, associé aux fouilles d’El Araj, il est nécessaire de poursuivre les investigations avant d’établir avec certitude que ce lieu est bien la Bethsaïde du Nouveau Testament. « Trouver une inscription (…) qui dise en l’honneur de qui l’église a été construite » serait un bon moyen d’y parvenir.« 

C’est fait : une inscription a été trouvée lors de la campagne de fouilles de 2022 ; la voici, circulaire et composée de mosaïques à même le sol de ce qui a dû être une église byzantine :

Onlit au début de l’inscription :« Constantin, le serviteur du Christ ». Puis vient une demande d’intercession au « chef et commandant des apôtres célestes ». Selon le communiqué des chercheurs, il s’agit d’un « couramment utilisé par les chrétiens byzantins pour désigner l’apôtre Pierre ».

Au premier siècle de notre ère, Bethsaïde est un simple port de pêche sur la côte nord du lac. Philippe le Tétrarque, gouverneur de la région en 30 ap. J.-C. lui donne le le statut de polis. Selon les évangiles, c’est de là que viennent quatre des apôtres et sans doute également des disciples, et le miracle de la guérison de l’aveugle y eut lieu.

Un précision sur l’évêque bavarois Willibald dont il est question plus haut : selon son récit de voyage, connu sous le nom de Hodoeporicon, il a passé la nuit dans un endroit dont on lui a dit qu’il s’agissait de Bethsaïda, et que l’église qu’il voyait était construite sur la maison de Pierre et d’André.

Partager cet article

One thought on “Confirmation : Al-Araj est définitivement la Bethsaïda des apôtres

  • 6 octobre 2022 at 9 h 01 min
    Permalink

    Bonjour !
    Mais Pierre n’était-il pas de Capharnaum ?
    Merci !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.