Le président Sissi met l’Umma en question

Il n’est pas habituel d’entendre un président musulman mettre en question l’Umma islamique. Pour moins que cela, un citoyen français serait traîné devant les tribunaux —sauf s’il est d’origine arabo-musulmane (ou apparentée). Or, c’est bien ce qu’a fait le président égyptien Sissi lors de son allocution à l’université Al-Azhar et à la nation, le 28 décembre 2014.
Voici la traduction française du passage principal de cette intervention qui fut télévisée (chaîne 1)  :

Sissi_1er-janvier-2015« Je vise ici les responsables religieux. Nous devons considérer gravement ce à quoi nous devons faire face.  En fait, j’ai moi-même soulevé cette question plusieurs fois déjà. Il est inconcevable que la pensée que nous tenons pour sacrée fasse de l’Umma une source d’inquiétude, de danger, de meurtres et de destruction pour le reste du monde. Impossible !

Cette pensée —je ne dis pas « religion » mais « pensée »—, cet ensemble de textes et d’idées que nous avons sacralisé au cours des ans au point que s’en écarter est devenu presque impossible, s’oppose au monde entier. Elle s’oppose au monde entier !

Comment est-il possible que 1,6 milliard d’êtres humains [= le nombre supposé de Musulmans aujourd’hui] veuille tuer le reste de l’humanité —c’est-à-dire 7 milliards de personnes— en vue de pourvoir vivre eux-mêmes ? C’est impensable !

Je dis ces mots ici à [l’Université de] Al Azhar, devant cette assemblée d’universitaires et de théologiens (ulama) —qu’Allah le Tout-Puissant soit témoin de votre vérité au Jour du Jugement à propos de ce que je suis en train de dire ici.

Tout ce que je vous dis, vous ne pouvez pas le saisir si vous restez emprisonnés dans cette mentalité. Vous avez besoin de sortir de vos carcans pour être capables de la regarder et d’y réfléchir sous un angle de vue éclairé.

Je dis et répète que nous avons besoin d’une révolution religieuse. Vous, imams, êtes responsables devant Dieu. Je le redis : le monde entier, oui le monde entier attend que vous bougiez… parce que cette Umma est en train de se déchirer, de se détruire, de se perdre  —et elle se perd par vos propres mains.

Partager cet article

6 thoughts on “Le président Sissi met l’Umma en question

  • 8 janvier 2015 at 12 h 40 min
    Permalink

    L’assassinat des journalistes de Charlie_Hebdo
    Il faut rester d’autant plus prudent quant à l’identité des commanditaires, que d’autres attentats ont eu lieu le lendemain, jeudi 8 janvier (Lyon, une petite bombe et Paris, deux policiers mitraillés et gravement blessés).
    Ceci ne s’improvise pas. Il faut lire à ce sujet les réflexions de Th. Meyssan sur l’action des services secrets (étrangers en l’occurrence) : http://www.voltairenet.org/article186408.html.
    Le fait que le conditionnement islamique produise des crimes depuis 14 siècles est une réalité, l’utilisation et la manipulation des groupes terroristes islamistes paraît en être une autre. Cependant, il existe un lien entre les deux, c’est que le conditionnement religieux ou idélogique, qui peut toucher l’être humain si profondément, est lui-même une manipulation. La seule question qui compte est donc : comment aider à sortir des manipulations, quelles qu’elles soient ?

    Reply
    • 15 janvier 2015 at 17 h 25 min
      Permalink

      La chrétienté ne manipule pas . La foi nous est proposée si on fait le déplacement le dimanche matin..Les journalistes chez nous sont à la solde du politiquement correcte du moment (ce qui se vend bien) . Depuis longtemps (environ 45 ans ) ils ont intérêt, à être contre toutes les valeurs chrétiennes :moralité, sexe mariage , courage, péché etc . En gros 68 validé, la vielle Eglise discréditée au profit de la libre pensée!
      Quant aux musulmans ils sont l’instrument idéal des libres penseurs pour détruire ce qui reste des valeurs chrétiennes en europe. Les boboïstes ont la cote. L’islam est manipulé depuis ses débuts par son systéme politico socio-religieux. L’Orient nous le dit assez. L’Orient nous annonce depuis 40 ans la volonté de l’islam de controler l’Europe . C’est en cours . Au nom de l’accueil, de la charité chrétiene(?) , nous n’empêcherons pas , de perdre notre liberté: nous n’avons pas écouté l’orient. Pour controler les journalistes, il faut seulement zaper ,. J’ai 72 ans , et beaucoup de peine de vivre ces erreurs de nos politiques. L’Eglise d’Occident a t elle été vigilante, ou peureuse .

      Reply
  • 18 janvier 2015 at 13 h 57 min
    Permalink

    Bien Heureux celui qui offre une parole franche en ces temps troubles.
    Un dessin, même mauvais, doit être combattu par un autre dessin… Une idée, surtout quand elle mauvaise, et qu’elle sent déjà la mort, se doit être combattue par une idée qui se veut meilleure….
    Je ne suis pas d’accord avec notre Pape François (je suis protestant) quand il dit qu’il n’est pas concevable de se moquer de la foi de quelqu’un : les gens qui ont crucifié et martyrisé notre Christ, le champion de notre coeur, ont toujours pignon sur rue aujourd’hui.
    Qu’ils soit musulumans, qu’ils se vantent de croire aux 99 attributs d’un Dieu rusé, ou qu’ils soient Francs-Maçons, habiles démolisseurs à l’ombre des grandes tours de la haute finance… qu’ils soient pasteurs ou curées satisfaits de leurs fonctions aux services de leurs dénominations respectives, le pharisianisme ne concerne pas que les religieux, mais aussi le peuple de gauche qui se gave de son opium : « Dieu Merci ! je suis Athée ! »
    Merci de réagir et de ne pas vous mentir à vous-même

    Karl

    Reply
  • 18 janvier 2015 at 14 h 32 min
    Permalink

    Merci au Président Al Sissi d’avoir eu le courage de mettre devant leurs responsabilités les Ulemas et universitaires de l’université si tristement célèbre du Caire pour son rôle d’incubateur de l’autosatisfaction islamique.
    Merci pour ses paroles qui disent avec franchise ce que chaque croyant islamique devrait avoir en esprit et sur les lèvres.
    Même après avoir écrasé les manifestants coptes sous les chenilles de l’armée il est bon aujourd’hui de demander pardon aux égyptiens (coptes…!) et d’éduquer les forces de l’ordre au respect des familles chrétiennes.
    Merci pour les paroles Président Al-Sissi mais n’oubliez pas de restituer les Filles enlevées aux chrétiens dans votre pays.
    Il est toujours plus économique de se procurer une épouse par le rapt et le viol et la conversion forcé que de se mettre en peine à réunir une dot, une offrande traditionnel. Convertir de force une fille chrétienne est en plus vertueux à l’égard de la parole de Mohamed.
    Mon Dieu me demande de ne pas nuire aux autres, il me demande de protéger mon voisin de ma méchanceté et de ne pas répondre au mal par le mal……
    quelle différence toute de même!?

    Reply
  • 1 février 2015 at 8 h 53 min
    Permalink

    il est quand même honteux de ne pas dire que M. SISSI-LEVI (c’est son vrai nom) est juif sioniste d’origine marocaine qu’il est un agent israélien et par conséquent de ne pas tromper vos lecteurs.

    Reply
    • 1 février 2015 at 19 h 00 min
      Permalink

      Que de grands mots violents, cher TBK : « honteux », tromper »… Deux remarques : -1- quelles sont vos sources ?
      -2- votre réaction virulente est certainement liée à l’actualité des attentats de janvier, mais le Président Sissi s’était exprimé AVANT.
      Vous êtes sans doute ulcéré par la grande mascarade du Pouvoir qui, tout en dénonçant le terrorisme, le finance et l’arme au Proche-Orient, et qui, tout en favorisant l’islam en France, impute aux musulmans la responsabilité des attentats récents.
      Nous ne voulons pas entrer dans ce jeu de dupes. Pour autant, il ne faut pas raconter n’importe quoi

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.