Une cathédrale du 6e S. au nord-Soudan

La Cathédrale du Royaume chrétien de Makurie

Cathédrale de Dongola.pdf.

Du 6e au 14e siècle, un royaume s’établit entre l’Egypte et la Nubie-Ethiopie : la Makurie, dont la capitale fut Dongola, sur la rive est du Nil.

Des chercheurs polonais du Centre polonais d’archéologie méditerranéenne de l’Université de Varsovie (PCMAUW) viennent de mettre au jour une énorme structure d’abside tournée vers l’Est, qui ne peut donc être que les restes d’une très grande église, une cathédrale de 26 mètres de large.

Les fouilles vont continuer longtemps encore. Faras frescoEn tout cas, elles font penser aux fondations de la Cathédrale de Faras sur le Nil, cinq fois plus petites, mises au jour au début des années 60 à plus de 200 km au nord de Dongola ; de plus, ses fresques ressemblent à celles de la cathédrale de Dongola, que l’on date des 10e-11e siècle. Voici un détail de ces fresques de Faras (en attendant d’avoir des images de celles de Dongola, en cours de restauration) :

La photo ci-après montre l’état des fouilles – il y a bien du travail encore :

L’abside de la cathédrale de Dongola, Nord-Soudan.

Les polonais ont proposé cette reconstruction en 3D, extrapolée sur leur connaissance des fondations (mais qui laisse un peu perplexe) :

Le site de fouilles est vaste, tout une ville, comptant sans doute  des monastères, d’autres églises, un palais, des cimetières etc. Ces vestiges pourraient en cacher d’autres, plus anciens. La situation de la Cathédrale au cœur de la capitale témoigne d’un royaume chrétien, un des nombreux royaumes chrétiens qui a dû résister à l’Islam et qui a tenu bon jusqu’au 14e siècle (plus au sud, l’Ethiopie a pu continuer en se retranchant dans les montagnes).

Le royaume de Makurie aurait été fondé par la tribu nubienne portant le nom de Makkourae, selon le chercheur américain William Y. Adams (1927-2019), qui a publié en 1977 une recension des manuscrits de l’époque ptoléméenne, qui évoquent les débuts de ce royaume ; et, selon lui, le royaume aurait été christianisé dès le 6e siècle.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.