Grotte 12 de la mer Morte : mss grecs et objets

La grotte de la mer morte, dite « de l’horreur », découverte fin 2016 contient des fragments de mss grecs et des objets datant de la deuxième « guerre juive » (132-136) … et du néolithique

Les grottes de la région de la mer Morte sont nombreuses à avoir servi de dépôts – on en avait trouvé 11 jusqu’à 2016 –; rarement elle servirent de refuges provisoires. La 12e qui a été mise au jour a même été habitée… mais cela remonte au néolithique.

Située près de côte N-O de la mer Morte, cette grotte « 12 » dite « de l’horreur » a été visitée déjà par des voleurs fouilleurs au XIXe siècle, comme en témoigne des têtes de pioche trouvées au fond, dans un tunnel creusé par eux ; pourtant, l’accès à cette grotte était difficile (mais les mss et autres objets antiques se vendaient déjà très chers à l’époque, comme les mss Shapira). On peut supposer qu’il y avait des rouleaux de parchemins mais qu’ils ont été volés, estime Oren Gutfeld, le directeur des fouilles et archéologue de l’Université Hébraïque de Jérusalem.

Des fragments des « petits prophètes » !

Néanmoins, cachées le long des parois de la grotte, les fouilleurs ont trouvé des restes de jarres brisées, et quelques fragments de parchemins en grec.

Parmi les textes retrouvés, qui sont tous en grec, figurent des parties des douze « petits prophètes » de la Bible, notamment de Zacharie et de Nahum. C’est la première fois qu’on en découvre, les seuls parmi les 1000 fragments trouvés dans les grottes depuis 1947 en hébreu, araméen et grec.
Le passage de Nahum 1:5-6 donne un texte qui diffère très peu des versions connues : « Les montagnes tremblent à cause de Lui, et les collines fondent. La terre se soulève devant Lui, Le monde et tous ceux qui l’habitent. Qui peut résister à sa colère ? Qui peut résister à sa fureur ? Sa colère se répand comme un feu, et les rochers se brisent à cause de Lui. »
Notons que la grotte 7 de la mer Morte a révélé deux fragments du Nouveau Testament, en grec.


Fragments bruts de rouleaux, avant leur conservation par le laboratoire de l’Autorité des Antiquités d’Israël (Shai Halevi)

Les autres objets trouvés sont des pièces de monnaie portant des symboles juifs, dont une harpe et un palmier dattier, des pointes de flèches et pointes de lances, des tissus, des sandales et des peignes à poux, datant vraisemblablement de la révolte de Bar Kokhba (132-136).

Un lien peut donc être établi entre la présence dans cette grotte 12, à un moment donné, de factieux de Bar Kochba, et de jarres à manuscrits ; ils y étaient en même temps ou éventuellement les jarres ont été apportées peu après. Ceci infirme l’a priori selon lequel les dépôts de manuscrits dans les grottes de la mer Morte doivent dater au plus tard de la première « guerre juive » (66-70) – un a priori dont la seule raison d’être était d’appuyer la légende des Esséniens de Qumran, à laquelle plus aucun chercheur sérieux ne croit aujourd’hui (mais d’autres, dont des islamologues, y croient encore).

Et des restes antérieurs de milliers d’années

La grotte réservait d’autres surprises. On y a trouvé des poteries, des lames de silex, des pointes de flèches et des pierres semi-précieuses datant du néolithique.
Mais les deux découvertes les plus inattendues furent un gros panier tressé complet, qui a pu être restauré (ce qui est une première pour un tel artefact datant de plus de 8 500 avant notre ère) et la momie d’un enfant, sans doute une fille, datant elle de 4 000 ans avant notre ère, et recouverte de vêtements. Selon le scanner, l’enfant avait entre 6 et 12 ans.

Cette grotte 12 a dû être habitée de temps en temps au cours de la période néolithique .

Edouard M. Gallez

Sources :
nbcnews.com/news/world/archaeologists-unearth-new-dead-sea-scrolls-cave-n718876 et nbcnews.com/news/world/dead-sea-scrolls-discoveries-are-first-ancient-bible-texts-be-n1261182 .

Partager cet article

One thought on “Grotte 12 de la mer Morte : mss grecs et objets

  • 3 avril 2021 at 7 h 49 min
    Permalink

    Merci pour cet article. Il est Très utile d’avoir une rubrique « histoire pré-chrétienne » car le NT est fondé sur l’AT. La vérité de l’AT est nécessaire pour que celle du NT soit reconnue. Les travaux confortant l’un confortent l’autre. J’espère qu’il y aura beaucoup d’articles sur ce sujet, principalement sur le Pentateuque.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.