Luc interlinéaire araméen-français

Une première sur le web : l’interlinéaire araméen-français de l’évangile selon saint Luc !
Cet outil précieux, qui comprend déjà l’interlinéaire de Mc et celui de Mt (bientôt celui de Jn), nous permet d’entrer immédiatement dans une lecture nous rapprochant de la source ; n’oublions cependant pas la pratique de l’oralité vivante qui doit compléter et nourrir toute autre approche.

Luc Chapitre 1
Luc Chapitre 2
Luc Chapitre 3 –
Luc Chapitre 4
Luc Chapitre 5 –
Luc Chapitre 6 –
Luc Chapitre 7 –
Luc Chapitre 8 –
Luc Chapitre 9 –
Luc Chapitre 10 –
Luc Chapitre 11 –
Luc Chapitre 12 –
Luc Chapitre 13 –
Luc Chapitre 14 –
Luc Chapitre 15 –
Luc Chapitre 16 –
Luc Chapitre 17 –
Luc Chapitre 18 –
Luc Chapitre 19 –
Luc Chapitre 20 –
Luc Chapitre 21 –
Luc Chapitre 22
Luc Chapitre 23 –
Luc Chapitre 24 –

Pour le texte français de Luc traduit de l’araméen et restitué selon les récitatifs : eecho.fr/levangile-de-luc-traduit-de-larameen.

Index de Lc à télécharger – (présentation ici) . Pour un exemple de récitatif de Lc : La parabole de l’intendant malhonnête .
[l’ensemble des index pour les 4 évangiles est disponible ici]

Toujours en cours de recherche : eecho.fr/apprendre-larameen-des-pistes.

Partager cet article

6 thoughts on “Luc interlinéaire araméen-français

  • 12 mai 2020 at 10 h 19 min
    Permalink

    Merci beaucoup pour ce super travail et Gloire à Dieu!

    Reply
  • 15 mai 2020 at 17 h 21 min
    Permalink

    Oui merci beaucoup. Cela pourrait être une bonne chose que l’Église en France connaisse mieux l’araméen et les églises d’Orient et leur tradition apostolique. Au collège des Bernardins par exemple où sont étudiés et débattus toutes sortes de sujet et invités des gens d’horizon très divers. Pierre Perrier ou d’autres grands érudits pourraient y faire des conférences ou donner des enseignements très utiles. Des disputatios pourraient aussi aider à mieux réfléchir sur tout un tas de sujet et en particulier sur le texte araméen des Évangiles et l’apport de l’oralité trop méconnu. Heureusement, ce site fait bouger les choses.

    Pour ce qui est de Luc, sa vie et si extraordinaire. On aimerait vraiment savoir qui est l’excellent Théophile.

    Reply
  • 21 mai 2020 at 11 h 39 min
    Permalink

    Bonjour,
    Merci pour cette mise en ligne!
    Je suis pourtant déçu et surpris de ne pas trouver dans la traduction de la « généalogie de Jésus » le « quatrain de Marie » annoncé dans l’ouvrage de Pierre Perrier : Marie mère de mémoire.
    A-t-il été publié quelque part?
    Bien cordialement

    Reply
    • 27 mai 2020 at 21 h 57 min
      Permalink

      On le trouve dans le livre récent « Marie, Mère de Mémoire« , de P. Perrier, p.81-84 ; mais ce sera développé dans « Marie, Mère de l’Eglise« .

      Reply
      • 28 mai 2020 at 22 h 29 min
        Permalink

        Merci pour votre réponse, j’avais lu les pages en question, très intéressantes mais un peu sibyllines en toute logique pour une conjecture… j’attends donc avec impatience « Marie, Mère de l’Eglise »!

        Reply
  • 29 mai 2020 at 18 h 20 min
    Permalink

    Formidable nouvelle que cette prochaine parution ! La généalogie de Jésus selon Luc mérite une étude voire un livre complet ! Cette découverte est une des plus grandes de l’exégèse ; il faudra beaucoup en parler car c’est extraordinaire et tellement inédit.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.