Nouvel évêque à Mossoul et 100e anniversaire

Un nouvel archevêque chaldéen à Mossoul
et 100e anniversaire
de l’assassinat du Patriarche des Assyriens

Le 18 janvier 2019, le Père Michael Najeeb op, internationalement connu pour admirable travail de conservation de manuscrits, a été consacré archevêque de Mossoul et d’Akra par le Patriarche des Chaldéens Mgr Louis Sako, en présence notamment du Cardinal Barbarin. À la suite de l’invasion de Mossoul et de la région par les armées de l’Etat Islamique en juillet 2014, tous les chrétiens avaient dû fuir (et le Cardinal Barbarin avait décidé de jumeler son diocèse de Lyon avec celui de Mossoul, alors détruit – on le voit à gauche du nouvel Archevêque).

En même temps a été consacré Mgr Robert Saïd comme évêque auxiliaire du Patriarche (donc à Bagdad).
La Grande Eglise de l’Orient (araméenne) compte deux Patriarches : celui des Chaldéens, majoritaires et reliés à Rome depuis le 17e siècle, Mgr Louis Sako, et celui des Assyriens, situés essentiellement dans les montagnes (à l’origine), autonomes, Mgr Gewardis III, dont le siège est en exil à Chicago depuis 1940. Beaucoup de Chaldéens ou d’Assyriens survivant au génocide de 1915, leurs descendants et d’autres obligés de fuir ensuite forment une grande diaspora aujourd’hui.


C’est l’occasion de rappeler que le 3 mars prochain, il y aura 100 ans que le Patriarche des Assyriens, Mar Shimun XXI (1887-1918), fut traîtreusement assassiné par un des chefs de guerre kurde, Ismail Simko. Celui-ci avait invité le Patriarche pour négocier avec lui de la paix. En réalité, il fit assassiner toute la délégation, avec son Patriarche.

Les Kurdes ont massivement collaboré au génocide des chrétiens (2 millions de victimes), avant d’être eux-mêmes victimes des Turcs. Leur aveuglement mortifère continue : à Erbil, une rue porte le nom du génocidaire Ismail Simko, ils ont profité du pouvoir que leur donnait les USA pour fermer des écoles chrétiennes, et voler des chrétiens. Maintenant, ils disent leur peur des Turcs. Prions pour les évêques d’Irak qui doivent défendre le peuple chrétien à travers tous ces aléas.

One thought on “Nouvel évêque à Mossoul et 100e anniversaire

  • 3 mars 2019 at 18 h 42 min
    Permalink

    Nos frères du moyen-orient ne connaîtrons donc jamais la paix ? Quand ce ne sont pas les turcs, ce sont les islamistes, puis les kurdes, et après les kurdes qui seront les prochains bourreaux ? Prions pour que le Seigneur protège cette communauté si fragile et qui a tant souffert. Et qu’il pardonne la France de ne pas avoir respecté son vœu d’assurer leur sécurité.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *