Mgr Petrus Youssif, curé de ND de Chaldée, retourné vers le Père

Petrus Youssif +2015Un grand deuil pour tous les Chaldéens d’Île-de-France !
Mgr Petrus est décédé jeudi 17 décembre 2015, à Paris. Il s’était dévoué comme curé de la Paroisse ND de Chaldée à Paris près de la gare du Nord.
Il avait été professeur à l’Institut Catholique de Paris et, jusqu’il y a peu tant que la santé le permettait, à l’Institut Pontifical Oriental de Rome.
L’Eglise chaldéenne vient de perdre un de ses plus grands professeurs et théologien.

Mgr Petrus YOUSIF
Karmeles-Mossoul (Irak) 1936 – 2015 Paris (France)

« Réjouis l’âme de ton serviteur; avec tous les saints, faits reposer, ô Christ Roi, l’âme de ton serviteur en paix; là où ne règne pas la douleur, ni l’angoisse, ni la tristesse, mais la vie éternelle promise » (liturgie chaldéenne)

Vendredi 18 décembre, de 19h à 22h à l’église Saint Thomas Apôtre de Sarcelles, aura lieu une veillée de prière pour lui. Vous pourrez venir vous recueillir sur son corps et lui adresser un dernier au revoir.
Samedi 19 décembre, de 15h à 17h en cette même église, vous pourrez venir présenter vos condoléances au clergé de l’Eglise chaldéenne en Ile-de-France.
Les obsèques sont célébrées le lundi 21 décembre en l’église Saint Thomas Apôtre de Sarcelles à 13h (heure susceptible de changer, à confirmer). Toutes nos condoléances vont à tous les Chaldéens, aux réfugiés et aussi aux jeunes qui sont nés en France ; nous pourrons compter sur sa prière la-haut.

Partager cet article

One thought on “Mgr Petrus Youssif, curé de ND de Chaldée, retourné vers le Père

  • 19 janvier 2016 at 15 h 46 min
    Permalink

    C’est extraordinaire la veille de sa mort le 16 décembre vers 21 heures j’ai été sur un site chaldéen (or c’était bien la première fois de ma vie) chercher des renseignements sur la liturgie de l’avent et voici ce que j’ai rédigé alors dans une petite note en début d’article, la note 1 : » En chaldéen, espérance vient de la racine « sbar », donne « subara », avent, mais a comme sens voisin « annonciation », ce qui rappelle que dans les premiers temps le18 décembre était bien la fête de l’Annonciation avant d’être celle de l’Attente de l’Enfantement ou fête de l’Espérance. » En mourant les saints nous laissent tous l’espérance en partage !! Et il est sans doute au Ciel entré dans la béatitude !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.