Une ancienne inscription chrétienne à Najrân

Une inscription syro-araméenne difficile à dater

Les islamologues connaissent les ruines de l’oasis de Najrân à l’extrême Nord-Est du Yémen, situé aujourd’hui en Arabie saoudite. Jusqu’au VIIe siècle vivait là une importante communauté chrétienne, dont beaucoup furent tués vers 523 par l’usurpateur Dhu Nuwas, un juif qui voulait instaurer un Etat sous sa coupe, indépendant du Royaume d’Aksoum (Ethiopie), au temps du roi Elesbaan (ou Caleb). Les légendes musulmanes ont inventé le « pacte de Najrân » – du nom d’une délégation de chrétiens qui serait venue précisément de Najrân à Médine pour rencontrer Mahomet –, un pacte qui établit la sujétions des chrétiens aux musulmans.

Sur une pierre érigée à Najrân, on a trouvé une inscription syro-araméenne, mais les circonstances ne nous sont pas encore connues, et la datation n’est pas immédiatement évidente. A suivre. La voici :

ترجمه أ. يعقوب @YacoobGYacoo بسم الاب والابن والروح القدس قبر المؤمن الحقيقي والرجل الطاهر المستقيم السيرة والاخ المحبوب الموقر يوسف ابن الشماس بطرس رحمه الله ܒܫܡ ܐܒܐ ܐܒܪܐ ܘܪܘܚܐ ܕܩܘܕܫܐ ܩܒܪܐ ܕܡܗܘܡܢܐ ܫܪܝܪܐ ܘܓܒܪܐ ܙܟܝܐ ܘܬܪܝܨ ܥܘܡܪܐ ܘܐܚܐ ܪܚܝܡܐ ܡܝܩܪܐ ܝܘܣܦ ܒܪ ܡܫܡܫܢܐ ܦܛܪܘܣ ܪܚܡܠܗ ܐܠܗܐ

bism alab walaibn walruwh alquds qabr almumin alhaqiqii walrajul alttahir almustaqim alsiyrat wal’akh almahbub almuaqar yusif abn alshamas butrus rahimah allah

ܒܫܡ ܐܒܐ ܐܒܪܐ ܘܪܘܚܐ ܕܩܘܕܫܐ ܩܒܪܐ ܕܡܗܘܡܢܐ ܫܪܝܪܐ ܘܓܒܪܐ ܙܟܝܐ ܘܬܪܝܨ ܥܘܡܪܐ ܘܐܚܐ ܪܚܝܡܐ

ʾmyḥr ʾḥʾw ʾrmwʿ ṣyrtw ʾykz ʾrbgw ʾryrš ʾnmwhmd ʾrbq ʾšdwqd ʾḥwrw ʾrbʾ ʾbʾ mšb

ܡܝܩܪܐ ܝܘܣܦ ܒܪ ܡܫܡܫܢܐ ܦܛܪܘܣ ܪܚܡܠܗ ܐܠܗܐ

ʾhlʾ  hl-mḥr  swrṭp ʾnšmšm rb  pswy ʾrqym

bšm ʾbʾ ʾbrʾ wrwḥʾ dqwdšʾ qbrʾ dmhwmnʾ šryrʾ wgbrʾ zkyʾ wtryṣ ʿwmrʾ wʾḥʾ rḥymʾ myqrʾ ywsp br mšmšnʾ pṭrws rḥm-lh ʾlhʾ

Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, la tombe du vrai croyant, de l’homme pur et droit, et du frère bien-aimé et vénéré Yousef fils du diacre Boutros, que Dieu ait pitié de lui

https://twitter.com/mashalgrad/status/1350902601890594818/photo/2 .
مشعل بن عبد الله ‏ܡܫܥܠ ܒܢ ܥܒ̣ܕܐ ܐܠܗܐ @mashalgrad · 17 janv.2021

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.