Un vent nouveau traverse les Eglises coptes d'Egypte

____Depuis l’intronisation du patriarche (60 ans) copte orthodoxe Tawadros II, le 18 novemvre dernier, les églises chrétiennes d’Egypte se rapprochent. Ce 118ème successeur de Saint Marc fait en effet montre d’une très grande sensibilité oecuménique, en un moment où la société égyptienne est confrontée aux pressions islamistes et où les persécutions contre les Coptes n’ont jamais été aussi nombreuses – parmi beaucoup d’autres, il faut mentionner le rapt de la jeune Sarah Ishaq Abdelmalek, 14 ans, dans la ville de al-Dabaa et que la police et l’administration refusent de faire libérer (elle est supposée être désormais mariée à un musulman, alors que l’âge légal du mariage est de 18 ans, mais il semble même qu’elle ait été conduite en Libye). 

____Le nouveau climat d’ouverture et de collaboration qui s’est instauré ces derniers mois entre les différentes communautés chrétiennes égyptiennes pourrait conduire prochainement à l’institution d’un Conseil des Eglises chrétiennes en Egypte. Se rencontrer plus de deux fois par an, à Noël et à Pâques, comme auparavant, au moins une fois par mois dorénavant, devrait être l’un de ses objectifs.

____Récemment ont eu lieu plus de dix rencontres entre les représentants des différentes confessions chrétiennes. Il s’agit maintenant de rédiger les statuts d’un organisme qui exprime une position partagée des chrétiens égyptiens, surtout dans le domaine des questions politiques et sociales. Ce nouveau climat de dialogue et de proximité entre les chrétiens a reçu une contribution décisive du patriarche Tawadros II qui recevait, le 8 janvier dernier, le Cardinal Leonardo Sandri, préfet de la Congrégation pour les Eglises orientales, lors de sa visite en Egypte.

____De plus, le 15 janvier dernier, S.B. Ibrahim Isaac Sidrak (57 ans) a été élu nouveau patriarche copte catholique, succédant à S.B. le Cardinal Antonios Naguib qui a renoncé au gouvernement pastoral pour raisons de santé. Son élection par les évêques coptes catholiques sera bientôt confirmée par Benoît XVI. « Dans un climat d’incertitude et de peur, tous les chrétiens se demandent de quoi demain sera fait pour eux. Aussi la première mission,  est de rassurer, de réconciler. Le mot-clé est justement celui de la réconciliation. Il s’agit de favoriser tout ce qui reflète la Paix  et l’Amour du Christ ». Sa devise patriarcale sera probablement la phrase de la seconde lettre de Saint Paul aux Corinthiens « Dieu nous a réconciliés avec Lui par le Christ et nous a confié le ministère de la réconciliation ».

___Soyons en communion de prière avec nos frères d’Egypte !

One thought on “Un vent nouveau traverse les Eglises coptes d'Egypte

  • 8 février 2013 at 15 h 13 min
    Permalink

    QUEL QUE SOIT NOTRE APPARTENANCE ORTHODOXE ,REFORME ANGLICAN,CATHOLIQUE
    NOUS SOMMES TOUS DES CHRÉTIENS
    AIMONS NOUS LES UNS ET LES AUTRES DANS LA FOI DU CHRIST

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *