Chine et Evangélisation au 1er siècle

thomaspetit

L’apôtre Thomas est-il l’homme qui apporte la lumière en Chine, dont parlent les sources chinoises autour de l’an 69? Les premiers éléments de la question sont exposés dans le livre de Pierre Perrier et Xavier Walter « Thomas fonde l’Eglise en Chine » (2008)

Présentation du livre et extraits

Thomas en Chine (introduction)

Interview radio de Pierre Perrier

Histoire de l’Eglise chaldéenne (fondée par Thomas et ses disciples)

Thomas aurait emprunté la voie maritime

Réflexions sur la suite à donner au livre

En Chine même, des recherches sont publiées à ce sujet ; les articles de Wang Shanshan et du professeur Wang Wei-fan en donnent une idée.

Vidéos des conférences / notre espace vidéo

Référence du livre (site de l’éditeur, avec possibilité d’achat en ligne)

_____Les choses commencent à se savoir, comme en témoigne cette vidéo datant de quelques mois, d’une émission en français de la chaîne chinoise CCTV. La présentatrice évoque la venue de l’apôtre Thomas en Chine depuis l’Inde. Prudemment, les jeunes chercheurs chinois interrogés ensuite se contentent de répéter ce que l’on sait en Occident depuis le 17e siècle, c’est-à-dire que les chrétiens de l’Eglise de l’Orient étaient nombreux au 8e siècle, comme le montre la stèle sino-araméenne de Si-ngan-fou, datant de 781. Quand sa découverte se répandit en France, Voltaire et les anti-chrétiens de l’époque firent campagne contre cette stèle, en prétendant qu’elle était un faux – selon le dogme voltairien, le christianisme devait être une fabrication de l’Empire romain au 4e siècle. Cependant, une telle caricature grotesque des origines chrétiennes guide toujours le « politiquement correct » distillé par les médias en matière historique, et elle en encore davantage en opposition avec les récentes découvertes archéologiques faites en Chine, qui font remonter le christianisme au 1er siècle. Il ne faut donc pas s’attendre à ce que ces découvertes soient bien accueillies par la plupart des gens en place. L’image « habituelle » du christianisme antique dans notre culture doit être revue.

2 thoughts on “Chine et Evangélisation au 1er siècle

  • 11 août 2010 at 0 h 32 min
    Permalink

    Je vous confirme que le livre :
    Thomas fonde l »église en Chine
    est une bonne idée de cadeau… ou de prêt.

    Cela permet aussi d’augmenter le nombre de personnes sensibilisées à la valeur des références araméennes.

    Mais peut-on corriger le regard du monde occidental sur son Histoire ?

    Reply
  • Pingback: sam 27/11: Journée EEChO – 2 parutions! | Association EEChO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *