Syrie – Appel urgent de Mère Agnès-Marie de la Croix

Monastère Saint Jacques-le–Mutilé –  Syrie

____Nous reproduisons le texte présenté par Ginette Hess Skandrani , qui recoupe TOUS les témoignages que l’on peut obtenir en téléphonant à des amis en Syrie, ou en interrogeant ceux des Syriens qui, menacés par les terroristes et autres jihadistes qui se sont introduits en Syrie depuis dix mois, ont déjà dû fuir le pays. Leur témoignage sur les atrocités commis par les terroristes et sur les assassinats de membres de leur famille dément ce que racontent les agences de presse telles que l’AFP, aujourd’hui aux mains de capitaux saoudiens. Il est interdit aux journalistes de dire que, depuis des mois, la Syrie est infestée de jihadistes qui ont été entraînés aux combats urbains dans des camps d’Afghanistan ou ailleurs. On assiste à une « irakisation » de la Syrie. De temps en temps, la vérité apparaît cependant :

“Depuis deux ou trois mois, la situation à Mossoul s’est un peu améliorée. Il n’y a plus qu’une ou deux attaques à la voiture piégée chaque semaine, contre une chaque jour auparavant. Certains pensent que cette accalmie est due au départ de combattants djihadistes vers la Syrie voisine, pour aider les insurgés à lutter contre le régime de Bashar al-Assad”.

_____Ainsi s’exprimait Benoît Camurat interviewé par Georges Malbrunot, qui oublie de dire qu’il n’existe pas d’insurrection sinon jihadiste et fomentée depuis l’extérieur du pays. Face aux grands médias liés à l’Arabie Saoudite ou à ses intérêts, les infos non conformes ne font pas le poids. De ci de là, on apprend cependant que le 25 octobre, un petit convoi militaire a été attaqué en Syrie et que sept militaires y ont trouvé la mort. Ou encore que 4 sœurs ont été tuées ou blessées chez elles par des snipers jihadistes postés sur le toit d’une école. Ou encore que des uniformes de l’armée et des armes ont été saisis dans une voiture. Etc.
_____Il faut se souvenir que, depuis 1954, les Frères Musulmans ont une branche très active en Syrie, spécialement à Hama, d’où dès avril 1964, ils organisèrent une première tentative de rébellion ; leur activisme terroriste, qu’on assimile à une opposition entre « sunnites » et « alaouites », n’a pas cessé depuis lors. La différence aujourd’hui, c’est qu’ils bénéficient du soutien logistique de la mouvance jihadiste internationale et d’Etats lourdement armés, y compris médiatiquement. Les grands médias sont devenus une arme de guerre. En tout cela, les derniers auxquels on demande leur avis sont les Syriens.

_____Le 26 septembre 2011, lors de la soixante-sixième session de L’Assemblée Générale des Nations Unies, M. Bruno Rodríguez, ministre des Relations Extérieures de la République de Cuba avait déclaré à propos de la guerre en Libye :

“Dans cette guerre, non contents de recourir aux technologies militaires les plus en pointe et les plus meurtrières, les pouvoirs financiers-médiatiques qui s’enrichissent de la guerre et de la reconstruction comme instruments contre la crise, ont utilisé les médias comme des armes de combat… il est inacceptable d’assassiner des milliers d’innocents dans le but douteux de protéger d’autres civils [note : on dénombrerait plus de 22 000 morts]. L’Histoire prouve aussi éloquemment que la paix ne saurait s’imposer par la guerre ni par la force…”

_____Si l’on en croit la revue Foreign Affairs, la Maison-Blanche s’est empressée d’affirmer que

l’opération contre le pays nord-africain [la Libye] était un modèle : « la nouvelle stratégie des États-Unis est plus efficace et moins coûteuse… celle de l’administration Bush envisageait l’occupation… celle de l’administration Obama constitue une libération nationale… La stratégie de l’intervention militaire à la libyenne pourrait s’appliquer à d’autres cas. »
On fait allusion d’une manière absolument cynique au fait que ce genre d’agression militaire ne provoque pas de pertes de troupes terrestres, et que ses coûts retombent essentiellement sur l’Europe. Déstabiliser un pays par la subversion, les opérations secrètes et les sanctions économiques revient à « mettre en branle un mouvement national » !”

_____Ceci rejoint ce que le Général Wesley Clark avait dévoilé en 2007 (vidéo) : il rapportait que, fin septembre 2001, l’état-major lui avait montré un mémo provenant du Secrétaire à la défense expliquant la décision d’attaquer, après l’Afghanistan, l’Irak, puis plus tard la Syrie, le Liban, la Libye, la Somalie et le Soudan, pour terminer par l’Iran.

____Mère Agnès-Marie lance ici un appel d’urgence (voir ci-après) pour soutenir les familles chrétiennes plongées dans la misère par la paralysie des activités à cause du terrorisme et, à certains endroits, victimes de campagnes d’intimidation, de meurtres et de viols. Cette situation dramatique se profilait déjà dans la lettre que Mère Agnès-Marie avait écrite précédemment (voir aussi ici).

————————————————

________Depuis des mois, en Syrie, les Chrétiens d’Orient sont gravement menacés par des terroristes islamistes étrangers et syriens utilisés par les puissances occidentales (pour des raisons économiques et géopolitiques) pour faire tomber le régime laïc.. Avec, à terme, l’installation inéluctable d’un régime islamique basé sur la charia, comme en Libye aujourd’hui. Ils sont persécutés, assassinés, mutilés, victimes de tireurs embusqués encagoulés – comme tous ceux qui défendent leur pays, dans laquelle toutes les minorités avaient pu vivre jusqu’à présent en parfaite harmonie.
________Tous les journalistes indépendants – qui sont pratiquement les seuls à avoir enquêté sur place – ainsi que les habitants de ces régions où des bandes armées font régner la terreur, témoignent de cette situation, qui ne cesse d’empirer. Ils rapportent tous que même les anciens opposants du régime de Bachar-el-Assad, qui réclamaient une accélération des réformes politiques en cours, sont aujourd’hui derrière leur président pour défendre leur patrie contre l’agression étrangère et participent aux manifestations pacifiques qui rassemblent régulièrement un ou deux millions de personnes, notamment à Damas et à Alep. Ils ne cessent de réclamer plus de protection de la part de l’armée syrienne, décimée par les terroristes islamistes (notamment qataris), qui utilisent des armes lourdes fournies par l’étranger.
________Rappelons que la Syrie a généreusement accueilli deux millions de réfugiés irakiens, en majorité des minorités persécutées, comme les Chrétiens, et un demi-million de Palestiniens.
________Face à la propagande de guerre éhontée des théocraties obscurantistes et sanguinaires du Golfe (Qatar, Arabie Saoudite), et des pseudo organisations de droits de l’Homme, comme l’OSH (elle-même dirigée par les Frères Musulmans), propagande relayée par la quasi-totalité des media occidentaux – toutes tendances politiques et religieuses confondues -, Soeur Agnès-Mariam de la Croix, supérieure du monastère de Saint-Jacques l’Intercis à Qâra (Syrie) témoigne de la situation réelle sur son site (que nous vous recommandons de visiter).
________Le fait que le Saint-Siège ait récemment nommé un nouveau patriarche maronite, Mgr Boutros Béchara Raï, avec pour mission de défendre l’ensemble des chrétiens d’Orient, aussi bien face à l’extrémisme musulman que face aux projets états-uniens qui l’alimentent, a ranimé l’espoir dans cette communauté.

________Merci de prendre connaissance, ci-dessous, de la lettre de Mère Agnès Marie et de son appel.

Appel de Soeur Agnès-Mariam de la Croix :

________« En cette veille de Noël, la Syrie où nous servons le Corps du Christ, est endeuillée par des évènements tragiques. Par-delà le tintamarre médiatique et le bruit de plus en plus grandissant des armes ce sont les civils, innocents, hommes, femmes, enfants et vieillards que Dieu a créé à Son Image et Ressemblance qui payent le prix du sang, de la détresse et de la disette. Comme toujours ce sont les pauvres qui sont les victimes de la folie des grands.
________Suite à une mission d’information avec des médias catholiques j’ai été amenée à visiter la ville de Homs et ses environs. J’ai été remuée au plus profond de ma conscience par la tragédie que vit la population civile, notamment les chrétiens. Ces derniers sont surtout concentrés dans les quartiers centraux de la ville qui sont devenus le repaire de bandes armées que personne jusqu’à présent n’a réussi à identifier.
________Toujours est-il que ces bandes imposent une loi martiale en vertu de laquelle les fonctionnaires qui rejoignent leur travail sont susceptibles de représailles, y inclus les enseignants dans les écoles publiques. De même les artisans, les vendeurs et même ceux qui ont une profession libérale sont la cible d’actes terroristes qui visent à paralyser la vie sociale.
________Les résultats de ces méthodes coercitives sont des plus terribles : chaque jour des innocents sont égorgés ou kidnappés. Des familles perdent ainsi le père, le fils ou le frère. Les veuves et les orphelins sont dans la nécessité. Ceux qui n’ont pas affronté le spectre de la mort doivent faire face à la séquestration forcée dans leurs domiciles où ils cherchent à survivre sans travail.
________Les maigres économies de ces familles s’amenuisent. La plupart sont d’un niveau moyen et en-deçà. Désormais la pénurie se fait ressentir en cet hiver qui s’annonce rigoureux. Le mazout fait cruellement défaut à beaucoup..
________De plus, une aide alimentaire et médicale de première nécessité devient une urgence. De retour à Qâra j’ai noté que les mêmes stratagèmes appliqués à Homs ou à Qusayr sont appliqués chez nous par les insurgés. D’un côté ils continuent à organiser des manifestations-studios pour les besoins médiatiques des chaînes mainstream (Al Jazeerah, Arabia, BBC, France 24 et relais) tandis qu’ils font régner la terreur dès la tombée de la nuit.
________Il est désormais interdit de circuler, sous peine de se faire abattre, après 18 heures à Qâra. Depuis une semaine trente hommes armés sont venus dans cinq camionnettes sur la place du village avec des marteaux compresseurs. Ils ont éventré la chaussée et, en toute impunité, ils ont sectionné les câbles de téléphone et les ont traînés avec eux pour les jeter dans le désert. Depuis deux jours, les miliciens ont forcé l’école municipale et ils l’ont volée.
________Etant supérieure de l’antique monastère de Saint Jacques l’Intercis à Qâra, du diocèse grec-melkite catholique de Homs, Hama et Yabroud, et ayant vu de mes yeux l’immense souffrance de ces familles je lance un appel à nos amis et bienfaiteurs pour un projet urgent. :

________Venir en aide aux familles syriennes sinistrées qui n’ont plus les moyens de subsister.

Nous vous proposons d’adopter une ou plusieurs familles par mois. Voici ce que nous comptons faire : acheter du mazout et de l’alimentation de base, et les distribuer aux familles.

Prix du mazout : 18 LS le litre (0.23 €). Strict nécessaire pour une famille durant un mois : 150 litres.
Prix du mazout par famille pour un mois : 2700 LS (35,00 €)
Portion alimentaire pour un mois : 43,00 € (5kg de farine, 5 kg de riz, 5 kg de bourghol, 5 kg de lentilles, 10 kg de sucre, une bouteille d’huile d’olive, une bouteille d’huile végétale, une petite boite de graisse, 8 paquets de macaronis, une boite de confiture, des biscuits et divers)
Total prévu pour un mois par famille: 80 €

Banque postale à Paris: IBAN : FR74 2004 1000 0107 3466 3C02 047 BIC : PSSTFRPPPAR

Si vous ne pouvez faire de don, si minime soit-il, des messages de solidarité à cette communauté l’aiderait à garder confiance et à poursuivre sa Résistance contre la Barbarie : deirmaryakub@gmail.com

________Je demeure à votre disposition pour tout service utile pour ce projet si important dans les temps difficiles qu’affronte la population civile en des lieux de plus en plus nombreux, soumis à la loi martiale de ceux qui ont pour mission de déstabiliser la Syrie.

________Bien fraternellement, et en vous souhaitant de bonnes fêtes,

Soeur Agnès-Mariam de la Croix »


3 thoughts on “Syrie – Appel urgent de Mère Agnès-Marie de la Croix

  • 8 janvier 2012 at 23 h 04 min
    Permalink

    je voudrais en savoir davantage. Nous sommes tellement et systématiquement désinformés qu’il est difficile de se faire une idée sur la situation en Syrie ( que je ne connais pas). que se passe t il là bas? qui veut quoi? quelle est la situation de nos frères chrétiens? que dit Rome et le pape? que peut on faire ici?

    Reply
  • 16 janvier 2012 at 6 h 30 min
    Permalink

    On trouve un reflet fiable des événements sur le web, mais il faut chercher. Un véritable verrouillage de l’information a été instauré, explique ici Robert Ménard :

    « Lors d’une conférence sur la démocratie organisée par l’Ambassade de France en Israël, plusieurs journalistes Français, Marc Semo de Libération, Alain Frachon du Monde et Sylvain Attal de France 24, avaient déclaré en choeur et sans détour qu’il n’est pas question, en France, pour un journaliste, d’espérer disposer de la moindre parcelle de liberté d’expression sur le sujet qui touche à la politique étrangère de la France. « Soit on est aux ordres, soit on change de département », avait expliqué Sylvain Attal, le reporter de France 24. La salle était sous le choc. »

    La volonté du Qatar et de l’Arabie Saoudite d’installer des hommes à eux à la tête de la Syrie ne se cache même plus : la « Ligue arabe » qui est à leur solde se propose d’envoyer une armée, comme ils l’ont fait en Lybie, c’est-à-dire d’entrer en guerre et d’envahir le pays. Comme si un Irak ne suffisait pas !

    Pour avoir davantage d’infos sur la Syrie mais aussi sur la guerre civile qui continue en Lybie.

    Reply
    • 4 février 2015 at 21 h 24 min
      Permalink

      Je sais la désinformation exercée par les médias français. Je sais les relations perverses de la France entre inféodation aux Etat-Unis et acceptation irresponsable des dollars déversés par le Qatar et l’Arabie saoudite. Je sais que nous traversons des temps pervers où rien n’est ce qu’il est donné pour être. Je suis en attente d’informations;
      E. G.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *