Session été 2017 : Evangile et délivrances

Session d’été 2017 :

« Évangile et délivrances »
à la lumière du christianisme des origines

 du dim. 27 août 15 h au mer. 30 août 16h

Heureuse Annonce : telle est la signification du mot « évangile ». Cette Annonce dit en effet ce qu’elle réalise en même temps. Elle délivre du Mal et de beaucoup de ses conséquences.
Et d’abord elle libère d’une fausse quiétude – pour les rares qui en jouiraient encore en 2017. Au contraire, la plupart autour de nous se trouve dans les problèmes, et parfois jusqu’au cou. À eux elle peut révéler ce qui est souvent perçu de manière dramatiquement confuse : nous avons vraiment besoin d’un Salut. Mais de quel Salut ?
À l’avance, l’exode d’Israël et les prophéties de Daniel avaient parlé de  délivrance, celle que Notre Seigneur est venu accomplir et viendra finaliser encore ; notre session d’EEChO regardera aussi le vécu de libération au présent, notamment par la force de la prière et des récitatifs-colliers évangéliques intégrés dans notre mémoire comme une parole vivante.

Programme : dimanche soir, présentation de Exégèse d’oralité tome II avec le P. Frédéric Guigain des ateliers d’oralité les matinées suivantes ou sur une appli chrétienne EMDR,
l’Exode à la lumière des découvertes récentes de l’archéologie avec Xavier Roederer,
une réflexion du P. Edouard-Marie Gallez (le lundi 28 à 16 h – voir ci-dessous),
2 exposés de Pierre Perrier le mardi 29 (miracles et histoire),
un témoignage copte (le 28 après-midi) ; etc.
Les soirées de lundi et mardi seront consacrées à l’expérience même de la délivrance.

Lieu :   Prieuré Notre-Dame de Cana (Frères de St Jean), 3 rue du Château 60390 Troussures
Accès par la route : 90 km au nord de Paris, + voir www.ndcana.com
Accès par le train : Gare de nord / Beauvais, renseignements : www.voyages-sncf.com/billet-train/horaires.
En cas de besoin il sera organisé une navette pour ceux qui arrivent par le train en gare de Beauvais.

Contacter /s’inscrire sans tarder à communication@eecho.fr.

Note sur l’exposé du P. Edouard-Marie (introduction) :

Le sacrement de la Réconciliation libère le baptisé. Mais sa délivrance fondamentale de l’emprise du Mal s’est faite déjà par son baptême, réalisant la première et capitale rencontre avec le Christ. Des emprises psychologiques ou vitales, liées ou non  à la volonté de la personne, peuvent exister par ailleurs, d’où l’importance de la prière d’exorcisme avant le baptême, et aussi, par la suite, des prières de délivrance contre telle ou telle emprise mauvaise sur nous-mêmes.
Ce qui advient dans la vie personnelle a quelque chose d’analogue dans l’histoire de l’humanité dans son ensemble, et même. peut-on dire, à l’échelle du monde. C’est ce qu’il faudra regarder. Enfin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *