Tawadros II, nouveau patriarche copte

En la cathédrale Saint-Marc du Caire (où repose le corps de Marc, l’un des 72 disciples du Christ, envoyé par Pierre depuis Rome en Egypte à Alexandrie) a été élu, par tirage au sort (comme Mattias l’avait été) le dimanche 4 novembre dernier, le 118 ème patriarche copte orthodoxe, successeur de Marc, en la personne de Mgr Tawadros (Théodore) II. Il sera intronisé le dimanche 18 novembre.

La communauté copte, qui était en attente depuis plus de 7 mois, est très heureuse de ce choix. Le nouveau patriarche a 60 ans. Il a fait des études de pharmacie à Alexandrie avant de rentrer au séminaire. Il est ensuite devenu moine en 1988 à Ouadi Natroun, haut-lieu de la spiritualité copte, puis évêque en 1997 dans le delta du Nil. Une nouvelle mission s’annonce pour lui face à une situation de tous dangers pour les coptes (13 millions en Egypte soit 16% des 83 millions d’Egyptiens et 5 millions en diaspora). Les coptes sont indéfectiblement attachés à leur pays, leur communauté, leur Eglise, jusqu’au martyre s’il le faut, si souvent répété au cours de l’histoire (depuis la persécution romaine à plusieurs vagues en 284/303/311, persécution qui avait fait mourir l’officier romain originaire de Thèbes, Saint Victor à Marseille). Profondément spirituels et même mystiques, ils aiment passionément leur liturgie dans laquelle ils puisent inlassablement l’Amour du Maître. La situation du pays se dégrade : pogroms, sous-représentation politique, enlèvements et mariages forcés de jeunes filles coptes, obligation du voile intégral dès l’âge de 6 ans, menace d’une constitution se référant exclusivement à la charia, mariage des filles dès l’âge de 6 ans…

Nous le félicitons, l’encourageons, l’assurons de nos prières !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *