Parution : Pierre Perrier, Marie, mère de mémoire

Sortie : le 15 juillet 2019

Pierre Perrier, Marie, mère de mémoire, éd. Jubilé

__ Pierre Perrier, membre correspondant de l’Académie des Sciences et membre fondateur de l’Académie des Technologies, publie une nouvelle étude qui se présente comme une synthèse de l’histoire de la Révélation, vue par rapport à Marie et au mystère de l’Incarnation.

__ Il faut repartir de huit siècles avant notre ère, quand la déportation des tribus galiléennes en Mésopotamie, a préparé le réseau de diffusion du message de l’Évangile à toutes les nations. La Mésopotamie, creuset de la plus ancienne et brillante civilisation, était le centre d’un vaste réseau d’échanges et de commerces – où les Hébreux vont bientôt s’illustrer. Et c’est là que par révélation angélique, Daniel va prophétiser le Verbe. En l’an 26, année du baptême du Christ, beaucoup dans le peuple étaient dans l’attente du Messie précisément pour cette raison-là.

__ Marie, elle aussi objet de prophéties (en particulier Is 7,14), va se trouver au cœur du mystère qui s’accomplit, en le vivant d’autant plus consciemment qu’elle connaissait les Écritures comme personne. Mais c’est surtout après la Pentecôte, auprès des apôtres et des disciples qu’elle va jouer le rôle de mère de mémoire, inspirant et affermissant ceux-ci, et leur transmettant certains récitatifs.

One thought on “Parution : Pierre Perrier, Marie, mère de mémoire

  • 20 août 2019 at 9 h 21 min
    Permalink

    Ce livre est une merveille et un condensé de nombreux points de la pensée et des recherches scientifiques de Pierre Perrier ! Pierre Perrier décrit le « quatrain de Marie », à savoir la généalogie de Jésus dans Luc. Il indique que la première partie de cette généalogie est en fait un texte araméen, une sorte de jeu de mot de type mésopotamien, une sorte de « carré magique » donnant le nom des personnes ayant contribué à sa formation et à l’avènement de Jésus et destiné à les honorer. C’est une découverte sensationnelle, qui mérite à elle-seule un ouvrage complet. Espérons qu’un livre sera dédié à cette généalogie, donnant le détail de l’explication de ce quatrain de Marie, car il est urgent que cela soit connu. D’ailleurs on peut espérer que les prochaines traductions de l’araméen de ce « quatrain » donneront le véritable sens de ce texte. L’évangile de saint Luc mérite une traduction qui explique clairement cette mystérieuse généalogie.

    Et qu’il soit aussi précisé dans un futur ouvrage ou article si cette explication est compatible avec les deux explications traditionnelles de la double généalogie de Jésus : généalogie par Marie chez Luc et par Joseph chez Matthieu ou généalogie légale chez Luc et biologique chez Matthieu (les deux pouvant d’ailleurs se combiner).

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *