Paris, octobre : cycle : "Les premiers chrétiens"

A la Maison de l’espérance, 11-13 rue Gracieuse Paris V (Métro Place Monge)
Les jeudi 13, 20 et 27 octobre à 19 h :

Cycle de conférences audiovisuelles en multivision :
Jeudi 13-10-2011 à 19h :
De Cappadoce à Istanbul : sur la piste des premiers chrétiens

Rivages égéens – Le Taurus et ses lace – Konya – La Cappadoce – Ankara – Istanbul

________Au milieu du premier siècle, Saint-Paul débarque à Antalya. Dès lors, à chacun de ses voyages missionnaires, il passera en Turquie. Sur sa piste, Pergé, Antioche de Pisidie, Konya la ville des Derviches tourneurs, la Cappadoce avec ses villes souterraines et ses « cheminées de fées », la région d’Ankara, l’ancienne Galatie, terre de tribus gauloises conquérantes. Les grands sites égéens, Priène, Didyme, Ephèse et Milet permettent d’évoquer quelques épisodes bibliques. Istanbul ne fut pas sur les routes de Saint-Paul (d’après le texte) mais pendant des siècles le christianisme rayonna de l’ancienne Byzance.

Jeudi 20-10-2011 à 19h : Saint Paul et la Grèce : le choc des cultures.
De Néapolis à Athènes – Thessalonique et Bérée – Les météores – Delphes et Olympie – Corinthe et l’Argolide

_____ A Philippes, après les premiers baptêmes chrétiens sur le continent européen, l’apôtre Paul se retrouvent en prison. Troubles à Thessalonique, tandis qu’à Bérée le message de l’apôtre passe bien. Alors qu’il fonde l’église de Corinthe, Saint-Paul est présenté à Gallion, le proconsul, pour être jugé. Dans ces récits des voyages de Paul, ce qui interpelle le lecteur de la Bible et celui qui s’intéresse à la Grèce antique, c’est le décalage entre le magnifique discours de Paul à l’aéropage d’Athènes et son échec quasi total dans cette cité exceptionnelle : Pourquoi ?

Jeudi 27 octobre, à 19h : L’aigle de Patmos : que reste-t-il des sept églises de l’Apocalypse ?
Rome – Les îles grecques – Samos et Patmos – Les sept églises d’Asie – Hiérapolis et Pammukkale

________A Rome, Néron arrive au pouvoir, les choses tournent mal pour les premiers chrétiens. Pierre, puis Paul, sont exécutés : s’ils avaient « inventé » la nouvelle religion, elle aurait pu s’arrêter là ! A travers les vagues de persécution la lumière divine saisit un déporté, un message destiné d’abord à sept églises d’Asie (Ephèse, Smyrne, Pergame, Thyatire, Sardes, Philadelphie, Laodicée). Que reste-t-il de ces sites ? Mais Saint Jean, l’Aigle de Patmos, voyait de plus haur. Pressions externes avec les persécutions et le culte impérial ou déviations internes, sont des illustrations des menaces constantes pour l’Eglise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *