Paris, 6-12-19 mars: témoignages sur la Syrie (Mère Agnès-Mariam, J-C et G Antakli)

Sr Myriam de la croix-2015

Dès 2001, nous avons fait connaître son témoignage, au milieu de la désinformation la plus totale. Aujourd’hui, depuis juillet 2014 en fait, ce qu’elle n’avait cessé de dire à propos des atrocités islamistes est admis. Encore faut-il comprendre en raison de quels enjeux les chrétiens sont visés par une véritable épuration.

Voici également le témoignage des Maristes bleus d’Alep, reçu par Jean-Claude et Geneviève Antakli (qui parleront dans la région parisienne les 12 et 19 mars) :

Lettre d’Alep N° 21 (1er mars 2015)
Triste Anniversaire. Alors que j’ouvrais mon ordinateur pour vous écrire cette lettre, le téléphone sonna pour m’avertir qu’une pluie de mortiers s’est abattue sur Azizié, le quartier central d’Alep, près de la Cathédrale Latine, à la sortie de la messe de 17h. Quelques minutes plus tard, on m’informa de l’Hôpital Saint Louis que plusieurs blessés graves ont été amenés chez nous et qu’il y a eu plusieurs personnes tuées dont une jeune fille de 19 ans, Sima K. Malheureusement, ceci
est notre lot quotidien depuis longtemps , et plus spécialement depuis 20 jours, quand les groupes armés rebelles se sont déchaînés sur nos quartiers faisant, quotidiennement, plusieurs morts et blessés par des tirs de mortiers, de bonbonnes de gaz remplies d’explosifs et de clous et par les snipers (une des dernières victimes des snipers est Nour A., 25 ans, cheftaine guide, championne de Basket Ball). Victimes innocentes de la violence aveugle. Notre Hôpital est rempli de blessés soignés gratuitement dans le cadre de notre programme « Civils Blessés de Guerre ».
Triste Anniversaire. Dans quelques jours, nous entamerons notre 5 ème année de guerre en Syrie puisque tout a commencé en mars 2011. Personne en Syrie n’avait imaginé que les choses se produiraient de cette façon ; Personne en Syrie ne voulait de cette guerre, même les plus critiques envers le régime ; Personne en Syrie (je dis bien en Syrie) ne voulait la destruction du pays, la mort de 250.000 personnes (sans oublier les centaines de milliers d’êtres humains blessés et/ou amputés), l’exode de millions de réfugiés et les souffrances de 8 millions de déplacés.
Antakli2015

One thought on “Paris, 6-12-19 mars: témoignages sur la Syrie (Mère Agnès-Mariam, J-C et G Antakli)

  • 8 mars 2015 at 16 h 10 min
    Permalink

    je suis les chrétiens d’orient depuis 2013 où je revenais de Terre Sainte
    Je rédige et envoie le jeudi la PU du Dimanche suivant aux contacts en France du Fr.Peter Madros de Jérusalem. Il aide aux messes de Taybeh le dimanche

    Aimerez vous recevoir cette Pu de ma part en lien occident -orient
    Germain Dekoninck dans le Var

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *