Nominations: pour les Chaldéens, les Arméniens catholiques et les Syro-malabares de France

___ Mgr Louis Sako (64 ans), jusqu’ici archevêque de Kirkouk, en Irak, vient d’être nommé nouveau patriarche chaldéen, le vendredi 1 février, quatre jours après l’ouverture à Rome du synode des 17 évêques de cette Eglise. Il succède, sous le nom de Raphaël I Sako, au cardinal Emmanuel III Delly, démissionnaire en décembre 2012 pour raisons d’âge (85 ans) et qui aura rempli ses fonctions pendant les dix années de guerre.

___ Formé par les dominicains de Mossoul, polyglotte, lauréat de deux prix Defensor Fidei en 2008 et Pax Christi en 2010, Mgr Sako est très connu pour son engagement oecuménique en faveur de l’Unité des chrétiens de son pays et aussi pour son souci de dialogue avec les musulmans. Benoît XVI lui a aussitôt conféré la communion ecclésiastique  et l’a reçu le 4 février souhaitant qu’il oeuvre pour « la réconciliation, l’accueil réciproque et la paix pour toute la terre d’Abraham ».

___ Il sera installé le 6 mars à Bagdad, où il veut vivre au milieu de ses frères chrétiens et de tous les autres qui connaissent difficultés et  souffrances. L’Egise chaldéenne a subi une véritable hémorragie pendant la guerre, passant de 550 000 fidèles en Irak avant guerre à 150 000 après. Elle est fragilisée par l’émigration massive et les attentats islamistes.

« C’est une grande responsabilité et je travaillerai en faveur de l’unité nationale. Je serai aussi disponible pour les chrétiens que pour les musulmans, les Arabes, les Kurdes, les Turkmènes ».

Prions pour et avec la communauté chaldéenne dispersée à travers le monde !

___ Mgr Jean Teyrouz (71 ans) vient d’être nommé, le 2 février, par Benoît XVI, nouvel évêque des Arméniens catholiques de France, succédant à Mgr Grégoire Ghabroyan (78 ans) démissionnaire qui a été évêque de l’éparchie (diocèse) de Sainte Croix depuis 1984. Il était jusqu’à présent évêque titulaire de Mélitène des Arméniens (depuis 2001) et évêque de la Curie patriarcale (depuis 2007).

___Originaire d’Alep, il a fait ses études à Rome et à Beyrouth. Il a exercé différents ministères préalables, dans l’enseignement à Alep et au Liban, et en paroisse au Liban. Il a été ensuite recteur du petit séminaire du couvent Notre-Dame de Bzommar (Liban) puis curé au Vénézuéla puis responsable d’associations pastorales de jeunes au Liban, notamment de mouvements scouts.

Prions aussi pour et avec cette communauté dispersée à travers le monde !

___ L’archevêque majeur syromalabare George Alencherry (s’intéressant de près aux travaux d’EEChO concernant Saint Thomas) a nommé récemment le père Sébastian Naduthadam curé de la petite communauté syromalabare de Paris, qui vivait jusque-là autour de son petit groupe d’une dizaine de prêtres étudiants. Elle deviendra désormais dépendante de Mgr Bressolette, vicaire des Orientaux auprès de Mgr Vingt-Trois.

___Ce père (qui était à la curie archiépiscopale d’Ernakulam où le père Peter Kannampuzha, ami d’EEChO, l’a remplacé) assure un service à l’église latine Saint Germain des Prés et célèbre la messe syromalabare mensuelle dans la crypte des Missions Etrangères (128 rue du Bac 75007 Paris) depuis le 3 février.

Venez rencontrer et connaître le père Sébastian, prier avec sa chaleureuse communauté, les dimanche 3 mars, 7 avril, 5 mai, 9 juin à 15h30.

Notre colloque coorganisé avec l’AED sur Saint Thomas donne l’idée à cette communauté d’en organiser un aussi, au Kérala ! A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *