Histoire de l’Eglise Chaldéenne

Résumé d’une conférence donnée par Mgr Petrus Yousif le 9 mars 2008.

L’Evangile a illuminé la Mésopotamie depuis les temps apostoliques avec le passage de Thomas vers l’Inde et la prédication d’Addaï et Mari, deux des soixante douze disciples du Seigneur. L’unification hiérarchique se réalise au début du 4ème siècle, alors même que l’Eglise est meurtrie par les persécutions persanes. Mais la vigueur que le martyre donne à l’Eglise la pousse à l’évangélisation au-delà des frontières du pays, vers le Malabar (Inde), puis la Chine, la Mongolie, etc. Aux 12ème et 13ème siècles, nous aurons plus de 200 diocèses et nous compterons la moitié de la Chrétienté en nombre et en superficie…
L’Evangile est aussi médité et expliqué, chanté et prié: Saint Lucien martyre († 301), fonde la prestigieuse école d’Antioche. Le 4ème siècle verra naître la fameuse Ecole de Nisibe qui aura comme illustre théologien et poète Saint Ephrem. Cette quête de la vérité évangélique sera accompagnée d’une quête plus existentielle, celle de vivre l’Evangile dans sa radicalité ! Le monachisme commencera dès le début du 4ème siècle.

Les persécutions interminables ont progressivement réduit l’Eglise Chaldéenne à peu de chose à partir du 14ème siècle avec l’extermination systématique entreprise en 1392 par le mongol Tamerlan. Le 16ème siècle verra notre Eglise exténuée, éparpillée, dominée par une famille censée appelée providentiellement à diriger toute l’Eglise d’Orient. Refusant cette situation, 3 évêques ont envoyé au Pape un moine pour qu’il soit consacré patriarche et pour établir la communion avec Rome, communion jamais formellement rompue (1553). Contrairement aux autres tentatives de rapprochement avec Rome, cette union dure jusqu’à nos jours dans l’Eglise Chaldéenne. A côté d’elle, nous avons actuellement l’Eglise Assyrienne séparée de Rome, et l’Eglise Syro-Malabare qui, après beaucoup de vicissitudes, s’est éloignée des deux autres Eglises.
Aujourd’hui, les malentendus dogmatiques étant dissipés avec la Déclaration Christologique commune du Pape Jean-Paul II et de Mar Denkha IV Patriarche de l’Eglise Assyrienne (11 novembre 1994), la voie est ouverte vers une véritable unité.

L’Eglise Chaldéenne en France
Le siège de cette Eglise se situe à Bagdad (Irak) depuis 1947.
En France, l’Eglise Chaldéenne catholique est représentée à Paris depuis plus d’un demi siècle. L’actuel vicaire est Mgr Petrus Yousif. Les offices sont chantés en araméen (syriaque oriental).
Les fidèles assyro-chaldéens sont près de 18.000 sur le territoire national dont 11.000 en Ile de France. Le 3 juillet 2001, la première pierre de l’église Saint Thomas Apôtre, seconde église de la communauté, fût posée à Sarcelles.
Site officiel de l’Eglise Chaldéenne en France : www.mission-chaldeenne.org

S. de K.

One thought on “Histoire de l’Eglise Chaldéenne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *