Egypte: le pèlerinage de la Sainte Famille

De retour d’Egypte, Marie-Gabrielle Leblanc nous annonce cette très bonne nouvelle pour le tourisme égyptien… et pour tous les chrétiens attachés, comme tous les Coptes, à la Sainte Famille de Nazareth qui est venue se réfugier en Egypte durant quatre années.

Ste_Fmille_Egypte

Me voici rentrée du Caire. De bonnes nouvelles d’Egypte !

Beaucoup de journalistes égyptiens pour le lancement solennel des Routes de la Sainte Famille en Egypte, mais très peu de journalistes étrangers, nous n’étions que 2 pour toute la France !!
En revanche énormément d’ecclésiastiques du monde entier. Tous les invités du gouvernement égyptien, ecclésiastiques et agences de pèlerinages, étaient logés au même hôtel et c’était beau à voir cet hôtel du Caire envahi de soutanes de toutes couleurs, noires, blanches, violettes : des évêques orthodoxes russes, des maronites, des grecs-catholiques, des moines coptes, des Syriaques, des Arméniens, des prêtres de Jordanie, d’Indonésie, d’Italie, un évêque anglican d’Afrique du sud, des cols romains, des soutanes latines et des soutanes byzantines : belle vision de l’Eglise universelle.

Plusieurs centaines d’invités avaient répondu à l’invitation du gouvernement égyptien (il m’ été confirmé par une représentante du ministère du Tourisme que cette initiative revenait entièrement au ministre et pas aux Coptes).  Imaginez, chers amis :
Le jardin à l’entrée du Musée Copte, magnifiquement décoré, la façade grandiosement illuminée dans la nuit. Les centaines d’invités étaient assis là, devant un grand écran qui passait en boucle un beau film sur la Fuite en Egypte et ses étapes. Le son, très fort, proclamait dans tout le quartier, audible à des centaines de mètres, en arabe puis en anglais : « Un ange apparut en songe à Joseph (un tableau de l’ange et de saint Joseph apparaît en grand sur l’écran) et lui dit : Lève-toi, prends l’Enfant et sa Mère et fuyez en Egypte ».
Suivait tout le périple de la Sainte Famille avec cartes et photos des lieux, sur une musique grandiose et tonitruante. Puis « L’ange apparut à nouveau en songe à Joseph et lui dit : Lève-toi, prends l’Enfant et sa Mère et rentrez au pays d’Israël. Car ils sont morts, ceux qui en voulaient à la vie de l’Enfant ». Musique d’apothéose et apparition d’un tableau de la Sainte Famille avec Jésus rayonnant de lumière. Puis « Ainsi s’accomplit la prophétie d’Isaïe, « D’Egypte, j’ai appelé mon Fils ».

Non vous ne rêvez pas, c’était mardi dernier [21 octobre 2014]  en Egypte, dans un événement organisé par le gouvernement, moins d’un an et demi après que Morsi ait été chassé ! Alors que depuis 60 ans les Coptes ne pouvaient même pas faire sonner une cloche en ville ! Je vous jure que j’en avais la chair de poule…

Tout était retransmis à la TV nationale égyptienne, présenté par une speakerine sur son 31. Avec une heure et demie de retard (nous sommes en Egypte c’est normal !) sont arrivés le pape Tawadros, le premier ministre, le ministre du Tourisme, des généraux bien galonnés, etc…
Le ministre du Tourisme a présenté longuement le trajet de la Sainte Famille, commenté les icônes, et dit entre autres qu’à l’église de Zeïtoun, en 1968, plusieurs millions d’Egyptiens ont vu la Vierge Marie !
Puis le premier ministre a dit que les chrétiens de tous les pays étaient bienvenus en Egypte, que les sites de la Sainte Famille représentaient l’identité de l’Egypte et incitaient à l’amour, la paix et la tolérance, et que le gouvernement égyptien avait voulu lancer le programme de la Sainte Famille en Egypte avant la fête de Noël.

Puis le pape Tawadros, que je rencontrais pour la première fois (élu il y a un an et demi) et qui m’a fait une magnifique impression, très souriant et détendu, a parlé à la fin et dit que le premier touriste en Egypte était Jésus Christ, et que la venue du Fils de Dieu sur cette terre constituait une source de bénédiction pour tous les Egyptiens.

Un souper fut ensuite offert aux invités dans la cour du musée. Mgr Brizard, qui accompagnait notre délégation française, était à la table du Pape. Vive l’Egypte éternelle qui renaît telle le phénix ! Comme disent les Coptes : « Le maréchal El Sissi a sauvé l’Egypte ! »

Pèlerinage et voyage culturel en Egypte copte du 30 décembre au 11 janvier1375 € pour 13 jours au départ de Paris. 
Noël orthodoxe au sein de la communauté copte en Moyenne Egypte le 6 janvier. Etapes de la Fuite en Egypte (Vieux-Caire, Djebel el Teir…), monastères des Pères du Désert et leurs fresques restaurées à Ouadi Natroun, à Sohag en Haute Egypte et à la mer Rouge (Saint-Paul et Saint-Antoine), église des apparitions mariales de 1968 à Zeïtoun, centre spirituel Anafora. Saqqara et les Pyramides, tombes des nomarques de Beni Hassan avec la célèbre fresque des Hébreux, Louxor. Nombreuses rencontres avec les communautés chrétiennes, les moines, évêques, iconographes. 3/4 de sites coptes, 1/4 de sites antiques.
 Et aussi : du 14 au 26 avril 2015 : 1500 €, 13 jours du Caire à Abou-Simbel, l'Egypte en grand avec Abydos, Louxor, Edfou et Assouan, et les chiffonniers du Caire. 
Renseignements : Marie-Gabrielle Leblanc, 01 48 07 05 84, Mariegabrielle@wanadoo.fr 

 

 

Marie-Gabrielle

One thought on “Egypte: le pèlerinage de la Sainte Famille

  • 7 juillet 2019 at 16 h 26 min
    Permalink

    Bonjour,
    Je souhaiterai connaître si en 2019 ou 2020, un pèlerinage est organisé pour l’egypte? une amie souhaite le faire avec son fils vers Noël ?merci de vos informations.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *