Écoles d’oralité : présentation

« Écoles d’oralité » et « maisons de mémoire » :
prospective pratique d’une oralité pour les laïcs

Comment s’organisent des « écoles d’oralité » ? Degrés ecclésiaux d’oralité apostolique

Saint-Jean-Aigle1De nombreux lieux d’oralité existent en Île-de-France et ailleurs, et selon diverses méthodes. Nous reproduisons ici la présentation, que donne le P. Fr. Guigain, des « écoles d’oralité » qu’il anime ou inspire.

——-Par école d’oralité, on entend une activité ecclésiale régulière, ouverte à tout venant et sans engagement de fidélité, où, sous la conduite d’une personne expérimentée qui joue le rôle diaconal de « traditionnaire » de référence, des fidèles se réunissent en maisons de six récitants et un premier récitant, pour faire une expérience initiale de la mémorisation et récitation du saint Évangile à partir d’un unique récitatif apostolique.

——–Par maison de mémoire, on entend une activité ecclésiale régulière, impliquant la fidélité de ses participants, où, sous la conduite d’une « mère de mémoire », des fidèles se réunissent en une maison de sept récitants, pour proclamer oralement le saint Évangile de Notre-Seigneur, à partir d’un cycle enchaîné de récitatifs, de nature soit didactique soit liturgique, remontant à l’époque apostolique.

    —-Par domus-ecclesia, on entend une activité ecclésiale occasionnelle, où, sous la présidence d’un  clerc de l’Église, une fédération de maisons de mémoire se réunit en banquet de la Parole, pour s’échanger oralement le saint Évangile de Notre-Seigneur, à l’occasion d’un repas diaconal appelé traditionnellement qubala (ou agapè en grec).

        Pour accéder à une présentation développée de l’objectif, la finalité et la pratique des écoles d’oralité, maisons de mémoires et domus-ecclesiae, cliquez ici (présentation faite en juillet 2012).

Quelle est la finalité du Pôle Oralité d’EEChO ?

———-Sa finalité générale est la promotion de l’expérience mystérique du caractère fondamental d’oralité du saint Évangile de Notre-Seigneur Jésus-Christ, selon les méthodes mnémotechniques et l’organisation ecclésiale que les études exégétiques et archéologiques promues par l’association EEChO permettent d’attribuer à la génération apostolique.

    —–Sa finalité immédiate est la création et le conseil de groupes de fidèles chrétiens, sans distinction de confession, qui pratiquent l’oralité apostolique à divers degrés d’assimilation personnelle et communautaire de la Parole, à savoir, d’après ce que la recherche a pu définir à ce jour : d’abord en « école d’oralité », puis en « maison de mémoire », et enfin en « domus-ecclesiae ».

——–Avec le concours du Pôle Recherche d’EEChO, le Pôle Oralité œuvre à rassembler l’ensemble des moyens didactiques et pratiques nécessaires à la réalisation de sa finalité propre, notamment les supports écrits de la récitation orale, la formation spirituelle et technique des premiers récitants, et le dialogue fructueux avec la hiérarchie ecclésiastique ainsi qu’avec toutes les formations héritières de l’anthropologie de l’oralité.

Voir aussi : Calendrier des écoles d’oralité 2015-2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *