"Info-Türk" à Bruxelles : le régime liberticide de Turquie

CONFERENCE de Dogan Özgüden, journaliste et président de la Fondation Info-Türk :

un régime liberticide sous un pouvoir négationniste  en Turquie

Bruxelles, samedi 21 janvier 2012 à 16h à l’Association des Arméniens Démocrates de Belgique
74, rue des Deux Eglises – 1210 Bruxelles (Info: 0479-369 711,  0474-810 111)

________Le journaliste arménien Hrant Dink (photo) a été assassiné lâchement le 19 janvier 2007… Il est la dernière victime du génocide des Arméniens. Depuis lors, sous le nouveau régime militaro-islamiste, des milliers de dirigeants politiques, des centaines de journalistes et juristes ont passé le nouvel an derrière les barreaux simplement pour avoir revendiqué les droits et les libertés du peuple kurde ainsi que des minorités nationales et religieuses d’Anatolie.

________Le carnage des paysans kurdes à la fin de l’année 2011 par l’aviation turque est le dernier exemple des atrocités commises par des forces étatiques. Afin de contrecarrer un projet de loi relatif à la pénalisation du négationnisme en France, tous les partis politiques turcs confirment leur opposition honteuse à la reconnaissance du génocide des Arméniens et Assyriens perpétué en 1915.

________La plupart des médias écrits et audio-visuels turcs, sous le contrôle du régime, continuent d’accuser les opposants de haute trahison à la patrie et à la suprématie turco-islamique tout en ignorant les violations des droits de l’Homme.  Les dirigeants et les médias occidentaux passent sous silence les crimes perpétuels de ce pouvoir ou en parlent en quelques lignes comme de simples faits divers. Pire encore, ils imposent ce régime liberticide comme un modèle aux millions d’opprimés du Moyen-Orient de l’Afrique du nord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *