8 ans de guerre et 13 ans de boycott: Pierre Le Corf témoigne depuis Alep

Pierre Le Corf est un humanitaire français parti en Syrie pour aider la population civile victime de la guerre qui ravage le pays et des sanctions qui frappent la population civile. Il est à Alep depuis quatre ans. En ce début de 2019, le bombardement de la population d’Alep continue à distance, quotidiennement ou presque, grâce à des canons à longue portée utilisés par les terroristes – qui donc les leur a fournis, achemine et paie leurs obus ?
Recueillant et transmettant les témoignages des civils sur ce qui se passe réellement en Syrie, Pierre Le Corf  témoigne régulièrement de son quotidien et rappelle souvent que la guerre occidentale contre la Syrie a commencé en 2004, un an après l’invasion américaine de l’Irak, avec l’imposition d’un boycott économique et financier contre la Syrie (auquel la Commission Européenne s’est rapidement conformée). Les conséquences de tels blocus, qui sont des actes de guerre, sont toujours criminels pour la population : il faut souvent des années pour trouver les moyens de les contourner… en temps de paix.

Parfois c’est difficile de se sentir si impuissant malgré cette grosse boule d’espoir à l’intérieur … les sanctions sont…

Publiée par Pierre Le Corf sur Mardi 8 janvier 2019

Parfois c’est difficile de se sentir si impuissant malgré cette grosse boule d’espoir à l’intérieur … les sanctions sont meurtrières ici, autant le gouvernement Syrien travaille avec ses alliés pour contrer l’étouffement occidental autant il y aurait tellement moins de souffrance si on en terminait avec cette double guerre en cols blancs. Que l’on ne s’y trompe pas, il ne s’agit pas de punir le gouvernement Syrien mais il s’agit bien d’atteindre directement le peuple, créer une pression sociale, économique, humanitaire, militaire en soutenant maintenant non seulement les terroristes mais aussi en essayant d’étouffer les gens d’une main via les sanctions et d’une autre en facilitant le départ des Syriens vers l’Europe pour blesser le pays en son coeur et le vider de son sang, de son peuple. Tellement de gens qui doivent repartir, encore et encore … tellement de situations inextricables encore aujourd’hui… un statu quo dans une grande partie d’Alep.

Les enfants d’une de mes amies vivent à Khaldyé, elle ne prend même plus la peine de les garder à l’intérieur parce qu’ils doivent respirer, je les regarde … ils jouent à la dinette derrière la mosquée sur la rue principale, sur le trottoir derrière des montagnes de sable. A gauche il y a un sniper, en face il y a un sniper. Les obus tombent régulièrement, au grand minimum 3 ou 4 par jour dans ce quartier … et c’est vraiment violent … je ne saurais pas trop comment décrire sinon en montrant des images crues de gens, d’enfants avec la tête fendue en deux, des entrailles … ce sont des projectiles utilisés pour blesser et tuer. Cette année va être décisive tant militairement que diplomatiquement.

Le gouvernement Français a eu et a une implication énorme dans les événements ici et ce aux côtés de groupes terroristes, inscrits comme organisations terroristes en France … si les gilets jaunes sont si actifs sur le terrain pour défendre nos droits, j’espère qu’ils sauront se souvenir d’un agenda plus méconnu mais ayant un impact énorme sur notre politique, notre sécurité et notre futur à savoir notre implication militaire et diplomatique internationale, tellement de choix terribles qui ont été pris ces dernières années et dont les simples gens ici ou en France payent le prix … et si nous nous taisons nous sommes tous responsables.

____________________________
Le 6 janvier, Pierre Le Corf avait écrit :

En ce moment les terroristes visent beaucoup de quartiers, hier je voulais visiter une famille un obus est tombé 30m devant moi, je n’ai rien eu, l’armée réplique et défends la ville, la pluie tombe, il fait froid, il y a de magnifiques lumières de Noël un petit peu partout encore, c’est le Noël des Arméniens aujourd’hui, c’est le dernier jour des vacances scolaires, la vie bat son plein, on se pose beaucoup de questions sur la suite des événements, en amont des autres je vais ouvrir un nouveau projet éducatif pour les enfants en centre ville et dans des quartiers difficiles, je suis heureux, je suis épuisé, j’ai un petit peu peur, des doutes, j’ai des gens que j’aime autour de moi, je suis positif mais je reste pragmatique.

Voilà grosso merdo quelques mots pour la journée, si je ne couche pas ça sur le clavier en 2-2 je ne l’écrirais jamais.

Une belle année pleine d’espoir à chacun et un joyeux Noël aux Arméniens !

Rappels :

  • Senlis, jeudi 24, 20h15 : conférence de Jean-Claude et Geneviève Antakli, 20h15, salle de l’Obélisque, 4 route de Creil – vente de livres au profit des Maristes bleus d’Alep /Dr Nabil Antaki (voir son interview ici).
  • Puis le 25, toujours à Senlis (voir affiche)

 

One thought on “8 ans de guerre et 13 ans de boycott: Pierre Le Corf témoigne depuis Alep

  • 21 janvier 2019 at 8 h 06 min
    Permalink

    L’OIAC INNOCENTE LA SYRIE
    On apprend aujourd’hui que l’OIAC (Organisation pour l’Interdiction des Armes chimiques) vient de rendre son verdict relativement à l’attaque chimique menée le 21 août 2013, à Ghuta, dans les faubourgs sud-est de Damas contrôlés par les rebelles – il y avait eu des victimes civiles dont le nombre variait, selon les sources, de 281 à 1 729.
    Cette attaque devait servir de prétexte à une action militaire américaine d’envergure contre la République syrienne, et le Président Hollande avait déjà envoyé ses avions. Il semble qu’un discrète intervention russe ait fait reculer Obama (et Hollande a été obligé de rappeler ses avions).
    Les analyses ont montré que le gaz utilisé ne peut pas provenir de Syrie – mais probablement de Lybie (c’est-à-dire des stocks d’armes de Khadafi envoyés aux terroristes via la Turquie).
    Il s’agissait donc bien d’un attentat terroriste sous faux drapeau, organisé avec la complicité de l’Otan et l’appui des médias mainstream.
    Voir : http://www.fides.org/fr/news/59146-ASIE_SYRIE_L_armee_syrienne_reconnue_innocente_par_l_Organisation_pour_l_Interdiction_des_Armes_chimiques_quant_a_l_usage_d_armes_chimiques_a_Ghuta?fbclid=IwAR05Aor9r3ebZ3lpyrlEkmOvWw-Zv3di9-ssa24o_RFqWB1p20zS0uJ8YsE

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *